Presqu’île de Crozon : des balades inoubliables

Au bout du bout de la Bretagne, la Presqu’île de Crozon est un endroit sauvage et préservé. Les paysages y sont magnifiques : chaque plage, chaque crique, chaque falaise est plus belle, plus impressionnante que la précédente ! Je vous propose quelques idées de balades en famille pour découvrir toute la beauté de ces paysages.

Le Château de Dinan

Situé au nord ouest du Cap de la Chèvre (la pointe sud de la croix que forme la presqu’île), le Chateau de Dinan n’est pas vraiment un château, mais plutôt une petite île reliée à la pointe par un arche qui a lentement été creusé au fil des siècles par la mer.

Depuis le sentier côtier, le « Château » est facile d’accès, à seulement quelques minutes de marche du parking. Par contre, pour prendre d’assaut cette forteresse naturelle, il vous faudra force et courage! La descente est très abrupte et le passage sur l’arche est un peu impressionnant, mais avec de bonnes chaussures, une cœur bien accroché, et une dose de prudence, vous pourrez accéder à ce château de pierre non sans une certaine fierté!

De ce site, par beau temps, vous pourrez admirer la côte ouest du Cap de la Chèvre, la plage de Kerloch et au loin la pointe de Penhir avec ses fameux tas de Pois!

Accès : De Crozon, prendre la direction de Camaret et tourner la rue de Dinan (en direction du camping Les pins et du Fun Park) et allez jusqu’au Parking.

Le Fort des Capucins

Cette fois-ci, direction Roscanvel, et le Nord de la Presqu’île en direction de la Pointe des Espagnols. Les falaises côté Ouest, face à l’agglomération de Brest forment la fameux goulet de Brest. Ce fort a été construit sur un ilot rocheux pour défendre Brest. Imaginé par Vauban au XVIIème siècle, il ne sera finalement construit qu’à la fin du XIXème. Il servira également aux allemands pendant la seconde guerre mondiale.

Le site n’étant pas sécurisé, il est déconseillé de s’y aventurer, mais il reste tout de même accessible avec prudence. Il faudra déjà affronter la traversée de la passerelle sans barrière, et l’accès au fort un peu sportif. Mais une fois dans ce fortin, on imagine la vie difficile des soldats qui ont eu la charge de défendre l’entrée du goulet de Brest. Il est dommage que ce patrimoine historique tombe lentement en ruine.

Accès : De Camaret prendre la D355 en direction de la Pointe de Espagnols. S’arrêter sur le bord de la route un peu après la route de Kerguinou. Il n’y a pas un parking réservé étant donné que le fort est la propriété de l’Armée, mais l’accès est simple à trouver.

La batterie de Cornouaille

Après le Fort des Capucins, toujours en direction de la Pointe des Espagnols, on trouve la batterie de Cornouaille. Pas facile de la voir du chemin côtier sans s’en éloigner, il faudra descendre par un petit sentier pour y accéder. Le mieux serait d’y aller par la mer pour y admirer cette construction en arc de cercle de près de 200m de long. Cette batterie, datant du XVIIème siècle fait partie du dispositif conçu par Vauban pour faire feu au ras de l’eau sur les navires qui s’aventuraient sans invitation dans le Goulet de Brest. Un siècle plus tard, pour protéger les canons des tirs ennemis la batterie s’enrichie de casemates dans lesquelles on place les gros canons. Ainsi protégés dans ces galeries creusées dans la roche, les canons pouvaient tirés à travers le premier édifice. C’est assez impressionnant à voir.

Le site, bien que situé sur un terrain militaire, est libre d’accès. Il est même possible d’avoir des visites guidées.

Accès : De Camaret prendre la D355 en direction de la Pointe de Espagnols. S’arrêter sur le bord de la route au niveau du fort Napoléon. L’accès à la batterie n’est pas diffcile, seul le dénivelé pourra rebuter les moins courageux.

La pointe de Pen-Hir – Les Tas de Pois

Un de mes endroits préféré, peut-être le plus beau de la presqu’île de Crozon…la Pointe de Penhir avec ses fameux Tas de Pois. Ces rochers qui semblent posés là par la main d’un géant qui se serait amusé à sculpter ce paysage. A la fois site historique, site d’escalade, site remarquable, il a souvent du monde pour admirer ce magnifique paysage. Ne pas hésiter à s’y rendre quelque soit la météo, c’est toujours magique. Et si vous avez la chance d’être là lors d’une régate c’est encore mieux (ici en photo la traversée Brest-Douarnenez pour Tonner de Brest 2012)

Accès : Dans Camaret, suivre Pointe de Pen-Hir, un immense parking est à disposition.

L’île vierge

Victime de son succès depuis qu’elle a été désignée l’une des plus belles plages d’Europe, la plage paradisiaque de l’Ile Vierge n’est plus accessible depuis 2020 (trop dangereux, accès difficile, falaise qui s’effondre petit à petit, trop de monde). Mais il est toujours possible de parcourir le sentier côtier qui sillonne la côte du cap de la Chèvre pour découvrir avec un peu de hauteur cette petite crique, ces eaux turquoises, ce sable blanc…

Accès : Traverser le port de Morgat et se diriger vers la Maison des Minéraux. S’y garer et s’engager sur le sentier côtier..et profiter!

J’espère vous avoir donné envie de découvrir la presqu’île de Crozon. Ce n’est qu’un petit aperçu de ce que vous pourrez y voir si vous décidez de poser vos valises en terre bretonne. Soyez prudent mais profitez-en bien!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :