J’ai testé le Boba Carrier 3G (vidéo inside)

Porter Mini-Miss en écharpe j’ai adoré … mais voilà … à 2 ans et demi, elle est devenue trop grande, trop lourde et trop indépendante pour ça. Du moins, moi, je ne suis plus très à l’aise avec l’écharpe et Mini-Miss n’aime plus y aller. Pourtant, à 2 ans et demi, elle a beau être indépendante, grande et refuser la poussette, elle se fatigue vite lorsqu’on part en promenade! La solution? Le porte-bébé ergonomique! Je vous avais déjà parlé de l’Ergobaby que je trouvais très bien, mais voilà que Boba, m’a gentiment envoyé leur dernier né pour le tester: le Boba Carrier 3G!

soho-vertical

Après trois semaines de test, je vais vous livrer mes impressions.

D’abord, le porte-bébé est livré dans une boîte en carton avec 3 documents :

– un mode d’emploi bien détaillé avec photos à l’appui pour bien comprendre la mise en place du porte-bébé et du bébé.

– une brochure sur les bénéfices du portage (si vous vous intéressez au Boba, je me doute que vous en connaissez déjà certains mais saviez-vous que les enfants portés pleurent moins, dorment mieux, sont en meilleurs santé et deviennent indépendants plus vite …. j’me dis que j’aurai peut-être dû porter Mini-Miss plus souvent!)

– un brochure sur la sécurité et le portage (il est toujours bon de rappeler quelques notions de sécurité comme par ex : on ne fait pas de vélo avec son bébé sur le dos, ni son jogging!)

J’ai choisi le modèle Soho, imprimé rouge, parce qu’il ne fait ni trop fille, ni trop garçon (parce que Mini-Miss aura sûrement un jour un petit frère ou une petite soeur) et ni trop féminin, ni trop masculin (parce qu’il n’y a pas que Maman qui aime le portage, Papa aussi!).

Première impression, le Boba Carrier 3G est léger (seulement 500g après vérification). J’apprécie ce faible poids comme ça en balade il ne pèse pas trop lourd dans le sac à dos tant que Mini-Miss marche (je devrais plutôt dire flâne, court, s’assoit, joue….). J’aurai aimé qu’il soit fournit avec une pochette pour le ranger et le transporter, comme c’est le cas pour les écharpes Boba (qui sait, peut-être mon souhait sera entendu, quelque part, là-bas aux États-Unis!).

Porte-bébé boba 3G

Avec le mode d’emploi sous les yeux, il est très facile de positionner le porte-bébé et le bébé, qu’on souhaite le porter sur le ventre ou sur le dos. En gros, il y a une grosse boucle à attacher au niveau de la taille, deux bretelles à enfiler et à clipser entre elles. Les réglages sont simples et rapides … on n’a eu aucun problème lorsqu’on a changé de porteur lors d’une balade. Le poids est bien reparti sur les hanches et le tissu est suffisamment raide pour ne pas avoir un effet yo-yo quand on marche (l’enfant ne rebondit pas à chaque pas!). Je l’ai testé surtout avec le portage dorsal car avec ses 14 kg, Mini-Miss est trop lourde pour le portage ventral (en plus, je ne peux pas m’empêcher de lui faire des bisous tout le temps si elle est juste devant moi!). Je trouve que le portage est confortable, aussi bien pour le porteur que pour l’enfant.

La grande innovation de ce porte-bébé, ce sont les étriers. Ça parait tout bête comme ça, mais il fallait y penser. Il y a donc deux étriers réglables en hauteurs qui sont là pour soutenir les pieds et les jambes de bébé. C’est très pratique, car d’une part, l’enfant garde une bonne position physiologique et d’autre part, ça évite d’avoir ses jambes qui se balancent sans cesse, surtout quand l’enfant s’endort. Revers de la médaille, ça permet aussi à l’enfant de nous « chevaucher » et de prendre appuie dessus pour sautiller, c’est sûrement pour cette raison qu’ils sont aussi amovibles! En cas d’enfant « sautilleur », je conseille donc de les garder accrocher et de les enfiler seulement quand l’enfant se repose.

Il y a aussi une capuche amovible qui se range dans une poche. Elle se fixe sur les bretelles et permet de soutenir et/ou protéger la tête de l’enfant. Mini-Miss est trop grande pour l’utiliser, sa tête dépasse, mais pour un enfant plus petit, c’est très utile. Du coup, en enlevant la capuche, on récupère une petite poche pour y glisser des mouchoirs, des lunettes de soleil, quelques biscuits. Je dis, « récupère » parce que c’est le seul défaut que je trouve à ce porte-bébé, c’est le manque de poches de rangement. Seulement une toute petite au niveau de la ceinture et celle de la capuche. Mais les équipes de Boba ont quand-même pensé aux mamans qui ne sortent jamais sans leur sac à main/ sac à langer, car ils ont prévu une attache spéciale pour porter un sac en bandoulière sans qu’il ne glisse! Pas bête et super pratique!

Pour illustrer un peu mes propos, je voulais faire une vidéo avec la principale intéressée, mais Mini-Miss m’a refusé sa collaboration à ce projet (parait-il qu’elle avait rendez-vous avec KiriKou!)..bref, j’ai du trouver un autre volontaire! Donc voici Armand l’éléphant dans son premier film : « Armand teste le BoBa carrier 3 G »

 

 En résumé, j’aime le Boba Carrier 3G pour:

– la facilité des réglages

– la bonne répartition du poids de l’enfant

– la possibilité de l’utiliser dès les premiers mois (à partir de 3,5 kg) (je n’en ai pas parler car je n’ai pas pu vraiment le tester mais en repliant le porte-bébé comme indiquer dans le mode d’emploi, on peut réduire sa taille et y placer un nouveau-né)

– la capuche

– les étriers

– l’attache pour le sac en bandoulière

– les motifs

Si je devais apporter des améliorations, je souhaiterai :

– une grand poche supplémentaire (pour y glisser un petit gilet par exemple)

– une pochette en tissu pour ranger et transporter le porte-bébé

Tagged:

Comments: 2

  1. […] L’affûtage n’a pas duré très longtemps… à 11h15, l’estomac de MiniMiss a pris le contrôle de ses pieds et leur a interdit d’avancer! Comme on commence à bien le connaître, cet estomac glouton, on a dégainé le porte-bébé ce qui a permis de reculer le pique-nique à une heure convenable. (Merci Boba!) […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :