Jamais sans mon babycook!

Le babycook et moi c’est une belle histoire qui dure, qui dure…

« Tu es entré dans ma vie en même temps que MiniMiss. Tu étais un cadeau, un beau cadeau mais à l’époque je ne me rendais pas compte à quel point tu étais LE cadeau qui allait me simplifier la vie. Bah oui, un robot culinaire pour bébé, ne fait ni plus ni moins que cuire et mixer, ce que mes casseroles et mon mixeur font déjà très bien.

Mais voilà, je t’avais un peu sous-estimé. Car oui tu cuis et tu mixes, mais tu le fais dans un temps record sans surveillance, toujours avec la même précision. Seulement deux cuves et un couvercle à nettoyer (au lave-vaisselle ou à la main). Tu as nourri MiniMiss dès sa première purée de carottes, et elle a dû trouver ça tellement bon, « le fait maison au Babycook », qu’elle n’a jamais pu avaler plus de deux cuillères d’un petit pot salé industriel! Tu as donc servi bien plus que je ne me l’étais imaginé, tu nous as suivi pour les vacances et les week-ends.

Aujourd’hui MiniMiss a trois et demi, et tu restes là fidèle sur le plan de travail de ma cuisine, prêt à servir à tout moment pour réaliser une petite purée de carottes au dernier moment, pour cuire un peu de semoule ou pour mixer quelques fruits en coulis. Tu as un peu vieilli, n’est plus aussi beau et fier que sur cette photo, mais tu es toujours là fidèle au poste. Merci à toi »

 

Babycook original

Non, je ne suis pas complètement folle de m’adresser ainsi à ce robot. Je voulais juste lui rendre hommage. Je n’ai pas d’actions chez Beaba, donc c’est vraiment un coup de cœur pour ce produit. Ultra pratique, peu encombrant, facile à utiliser, il a beaucoup d’avantages.

Comment ça marche? Il suffit de doser dans le bol de l’eau jusqu’à la graduation 1, 2 ou 3. De transvaser cette eau dans le compartiment de chauffe. Replacer le bol, le panier avec les aliments et de fixer le couvercle avant de tourner l’unique bouton sur le mode cuisson. Vous pourrez trouver dans la notice du babycook de Beaba, le volume d’eau nécessaire (graduation 1, 2 ou 3) pour chaque aliment.

Quand la cuisson est terminée, on sort le bol avec la petite spatule pour ne pas se brûler, on garde ou l’on jette tout ou parti de l’eau de cuisson en fonction de la recette, on vide les aliments dans le bol. Une fois le couvercle bien fermé, on mixe jusqu’à la consistance souhaitée.

Le seul reproche que j’avais à lui faire, concerne la taille de la cuve qui est un peu petite pour préparer deux repas en même temps pour les plus grands. Mais Beaba a entendu cette réclamation et a répondu en sortant il y a quelques mois, le babycook Solo et le Babycook Duo Même robot avec un design un peu modifié et surtout avec une cuve bien plus grande (1100 ml pour le solo contre 600ml pour l’original). Je sais déjà ce que je mettrais sur ma prochaine liste de naissance !

Voir aussi comment cuire la semoule au babycook

Tagged:

Comments: 4

  1. working mum 26 avril 2013 at 6 h 52 min Reply

    je me suis toujours très bien démerdée sans! à tel point que je ne le conseille pas vraiment (pour réussir à faire sans et facilement), j’ai un mixeur basique que j’ai acheté pour 10 euros et en effet la taille de la cuve a toujours été un aurgument contre dans mon entourage. comme quoi!

  2. Cha Pilou 7 mai 2013 at 9 h 31 min Reply

    Je suis aussi uen accrooooo! depuis am grande qui a 5ans je ne le quitte plus ^^

  3. […] voilà, impossible de remettre la main sur la notice, et quand bien même vous l’avez enfin retrouvé, elle est un peu succincte sur le […]

  4. […] de la purée et de la compote avec une casserole et une mixeur! C’est vrai, mais avec le Babycook, vous n’aurez pas besoin de surveiller la cuisson (qui d’ailleurs se fait à la vapeur, […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :