Epopia ou comment lire et écrire en s’amusant

Apprendre à lire et écrire tout en s’amusant voilà l’objectif que s’est fixé Epopia (anciennement appelé Rêve aux lettres).

Épopia c’est un abonnement que l’on choisit pour son enfant âgé entre 6 et 12 ans. Le principe est simple. L’enfant reçoit des courriers, dans lesquels il est investi d’une mission. Il doit lire attentivement les lettres qu’il reçoit et y répondre.

MiniMiss a testé Épopia (Rêve aux lettres)

Nous avons testé l’univers  » Mon Royaume », où MiniMiss est devenue MiniMiss 1ère, Reine du Royaume de Fantasia (elle aurait pu aussi devenir directrice d’une réserve naturelle si nous avions choisi le deuxième univers).

Pour commencer, j’ai répondu sur le site Épopia à un petit questionnaire sur les goûts de MiniMiss, pour que le premier courrier soit déjà personnalisé. Quelques jours plus tard, MiniMiss a donc reçu par la poste un premier courrier, à son nom,  l’informant qu’elle allait devenir Reine d’un Royaume lointain. Quatre différents personnages lui ont rédigé chacun une lettre, avec à chaque fois une question pour avoir son avis sur la gestion du Royaume.

devenir reine du royaume reve aux lettres

MiniMiss a été très vite conquise à la réception de ce premier courrier. Elle croyait même que ce royaume lointain existait pour de vrai! (elle croit encore au Père Noel et à la petite souris !) Elle a donc lu attentivement les courriers et pris le temps de rédiger une lettre à chacun des personnages. Évidemment à 6 ans, en CP, elle a eu besoin de mon aide pour l’aiguiller dans ses réponses et pour la rédaction.

S’en ai suivi deux autres échanges (nous avions la formule aventure), avec à chaque fois des réponses personnalisées, en fonction de ce qu’elle écrivait dans les courriers précédents. Au deuxième envoi, sa motivation pour la rédaction a un peu baissé, elle s’est contentée d’utiliser la feuille-réponse fournie, mais au final, en se remettant dans l’histoire, je l’ai senti motivée, de nouveau intéressée et investie dans sa mission de Reine.

lire son courrier reve aux lettres

En tant que maman, j’ai tout de suite été séduite par le concept. Je me souviens que, petite, j’adorais recevoir du courrier. Certes, il n’y avait pas encore les mails et les sms à l’époque ! Je pense qu’un courrier papier n’a pas le même impact qu’un message électronique. Surtout quand ce courrier est personnalisé et donne l’impression à l’enfant d’avoir un réel échange. J’y ai vu aussi une bonne occasion de donner le goût de la lecture et de l’écriture à MiniMiss. En CP, tout entrainement est bon à prendre, surtout quand c’est ludique. On est loin des leçons de l’école !

recevoir du courrier reve aux lettres

Pour l’âge de MiniMiss, il est indispensable qu’un adulte soit impliqué. Les lettres sont parfois un peu longues et peuvent décourager, même si le vocabulaire choisi est normalement adapté à l’âge de l’enfant. Tout comme la rédaction, qui demande pour un niveau CP beaucoup d’effort. MiniMiss, qui pourtant aime lire et écrire, a eu besoin que je l’épaule et que je la remotive un peu. Si nous avions répondu assez rapidement la première fois, nous avons attendu plusieurs semaines avant de répondre au deuxième envoi.  Je n’ai pas forcé MiniMiss,  je me suis adaptée à son rythme.

Par conter, à chaque courrier, il y a un petit défi (un dessin, un gâteau, un tour de magie etc.)  que MiniMiss s’empresse de réaliser.

répondre au courrier reve aux lettres

Même si la trame de l’histoire est déjà écrite, les questions de MiniMiss ont obtenu des réponses personnalisées qui s’intégraient aux courriers. Et c’est vraiment la valeur ajoutée de ce concept.

Cet échange de courrier a aussi l’avantage d’apprendre aux enfants, les « règles » de la rédaction d’une lettre avec l’entête, la date, dire bonjour, la mise en forme à respecter, la formule de politesse, la signature etc. Toutes ces choses, pourtant bien utiles et à savoir, qu’on ne fait plus à l’air des sms et des 140 signes de Twitter  et des applis pour enfant comme Kid Connect !

Pour en savoir plus,  vous pouvez jeter un coup d’œil à ce reportage de France 3 qui présente le concept d’Épopia (Rêve aux lettres) :

Et vous, comment incitez-vous vos enfants à lire et à écrire?

 

Abonnement offert

Tagged:

Comments: 4

  1. Vinie 29 avril 2016 at 14 h 13 min Reply

    Tim y a été abonné 3 mois et si il a adoré recevoir du courrier, c’était toute une histoire pour répondre… Dommage…

    • Testinaute 29 avril 2016 at 14 h 18 min Reply

      Çà dépend des enfants et de leur âge je pense. Le but est qu’ils s’amusent. Quand ma fille en avait assez d’écrire, c’est moi qui prenait le relais pour certaines lettres. C’est une activité à faire avec eux.

  2. Vinie 29 avril 2016 at 14 h 38 min Reply

    Bah il a 8 ans mais franchement autant c’est un grand lecteur autant écrire c’est vraiment pas son truc… Et même quand je proposais de rédiger à sa place, il n’avait pas idée de quoi écrire…

    • Testinaute 29 avril 2016 at 14 h 57 min Reply

      C’est vrai que les questions sont vastes. Je pense que c’est fait exprès pour ne pas limiter l’imagination des enfants. Nous on s’en est sorti en discutant toutes les deux, et au fil de la conversation on a réussi à dégager des réponses et des questions à rédiger.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :