J’ai réussi mon allaitement !

Au début, comme beaucoup de nullipare, je me disais :

‘L’allaitement ce n’est pas difficile, c’est naturel, ça ne doit pas poser de problèmes, on est faite pour ça! ».

Enceinte de MiniMiss, j’ai commencé à me documenter sur le sujet et là j’ai commencé à prendre peur. Finalement, ça n’a pas l’air si facile que ça, vu le nombre de revues / d’ouvrages / de sites internet / de forum où la question « Comment réussir son allaitement » est traitée !

Ce qui a achevé de me faire vraiment peur, c’est la sage-femme du cours de préparation à la naissance qui nous a dit que l’allaitement c’est difficile (voir très difficile) les 15 premiers jours et qu’il faut bien un bon mois avant que ça soit simple ! Un mois !?!

Je ne sais pas si c’est le fait d’avoir lu beaucoup sur le sujet, avec bien souvent des avis contradictoires, ou bien le stress de la jeune maman débutante, ou encore la faute à pas de chance, mais les débuts de mon allaitement avec ma grande ne se sont pas super bien passés.

Crevasses des deux côtés dès le premier jour à la maternité … douleurs à chaque mise au sein … engorgements … début de mastite … bref, j’ai galéré non pas un mois mais deux!! Et les « Ah c’est normal, vous avez la peau claire  » des sages-femmes à l’hôpital ne m’ont pas beaucoup aidé ! D’ailleurs, c’est quoi le rapport entre peau claire et crevasses !?!

 

J’ai donc testé les embouts de sein en silicone pour limiter la douleur, toutes les positions possibles, le tire-lait manuel pour espacer les tétées, les tisanes d’allaitement pour favoriser la lactation les jours de disette, les crèmes réparatrices, les crèmes protectrices, les compresses au lait maternel, les douches chaudes, les compresses froides etc … tout ça, un peu en dépit du bon sens!

Au final, j’ai tenu le coup grâce au soutien sans faille de Monsieur. Et je ne regrette pas du tout d’avoir persévéré, j’ai finalement allaité MiniMiss exclusivement au sein jusqu’à ses 6 mois et j’ai poursuivi encore de nombreux mois! Mais franchement, j’ai gardé de ces premiers mois d’allaitement un souvenir très très mitigé.

reussir-allaitement

 

Forte de cette première expérience aux débuts chaotiques, j’ai décidé que pour MicroMiss, ça ne se passerait pas comme ça. J’avais un peu peur de revivre des premières semaines d’allaitement difficile (en plus de la fatigue, de la récupération de l’accouchement, de la baisse des hormones, du manque de sommeil etc.).

J’ai donc commencé par me faire confiance et à faire confiance à mon bébé. A adopter dès la première tétée une bonne position pour allaiter (pour éviter les crevasses) et à accepter de passer par des périodes plus ou moins douloureuses. Je me suis créée ma propre liste de conseils pour réussir mon allaitement et ça a fonctionné !

J’allaite MicroMiss depuis 2 mois maintenant et ça se passe super bien. Le premier mois a été, c’est vrai, un peu difficile mais c’est le temps qu’il nous a fallu à moi, mon corps et mon bébé pour nous adapter. Peut-être qu’un deuxième allaitement est aussi plus facile, je ne sais pas ?

Et pour vous, l’allaitement ça a été « naturel » tout de suite? Plus facile pour votre deuxième?

 

      * Illustration de Korrig’Anne, Merci!

Tagged:

Comments: 5

  1. MamanChat 24 janvier 2014 at 1 h 15 min Reply

    Une excellente nouvelle que tout se passe bien 🙂

    Oui c’est bête, mais j’aime voir des femmes voulant allaiter y arriver! J’aime l’allaitement, je suis pour à 200% et j’en ai marre de voir et lire toutes ces idioties de nos sociétés occidentales sur la pudeur, le naturel et autre…

    L’allaitement a été naturel oui et non ^^

    Je n’y connaissais rien et je n’avais strictement personne dans mon entourage. Heureusement que els sage femme ont été géniales sur ce plan. Pour le second par contre, j’ai eu beaucoup plus mal que pour le premier. Le montée de lait (c’est horrible hein?) a été phénoménalement pire! Je pleurais tous les jours de douleurs, mais à part le mettre au sein et attendre que ça passe… j’ai cru que ma peau allait éclater.

    Mais d’un autre côté ça a été plus facile car je connaissais déjà ce qu’il fallait connaitre comme les positions possibles, la mise en bouche, etc.

    Cela reste et restera l’une des plus belles expériences de ma vie 😉

  2. Maman Mammouth 24 janvier 2014 at 2 h 07 min Reply

    Oui l’allaitement ce n’est pas évident… Ici nous sommes à 10 mois d’allaitement, et les 3 premiers mois… c’était compliqué! J’ai failli arrêter plusieurs fois… surtout à cause des conseilleurs, du regard de l’entourage… car j’avais un bébé tout le temps collé au sein, des engorgements à répétition, j’étais épuisée car un bébé qui ne voulait qu’être porté… Mais pour moi c’était tellement naturel d’allaiter, je ne me voyais pas faire autrement, passer au biberon, au lait infantile, c’était pour moi impensable et inimaginable… alors j’ai persévéré!

    Et puis, à la limite de craquer, j’ai dit STOP. J’ai décidé que mince, c’est moi qui élève mon bébé, c’est moi qui l’allaite et je le materne si j’en ai envie! J’ai commencé à me faire confiance, et bizarrement mon bébé s’est peu à peu régulé et a tété moins souvent. Sûrement car j’étais plus sereine 🙂

    Désormais, je n’écoute que moi, et je dis merci aux conseillère en lactation qui ont su me conseiller en toute bienveillance contrairement à mon médecin ou à mon entourage.

    Je suis très fière de ces 10 mois d’allaitement, même si mon bébé est loin de faire ses nuits, même si certains jours il tète encore beaucoup… il est aussi capable de ne pas téter d’une journée si je dois le laisser, il est très indépendant et très sociable! Alors à bas les clichés sur les bébés allaités, et laissons aux mamans la liberté de s’écouter! 🙂

    En tout cas, félicitations et bonne continuation!

  3. bigmama 24 janvier 2014 at 6 h 49 min Reply

    PLUS FACILE AVEC la première !! t’y crois ça ???

    la première on a vécu une naissance attroce et un bébé ui une heure après sa naissance et même pas un bisou à sa maman … est partie dans un autre hôpital pour un soucis première foi sque j’ai pu la toucher elle avait 2 jours et demi et la première mise au sein presque 4 … et bin nikel au nichon ça coulait !! de source

    la deuxième rien wallou à J6 toujours pas de montée de lait je commencais à crauer j’ai même accepté les compléments!!!!! m’enfin on s’est bien rattrapé moi qui ne voulais allaiter que 6 mois j’en suis à 26 🙂

  4. Carine P 24 janvier 2014 at 1 h 10 min Reply

    Alors moi j’en suis au 4eme et c’est clair que pour celui-ci ça a été bien plus simple.

    Avant le 1er j’avais eu de bons conseils d’amies qui allaitaient du coup je me suis fait sonfiance assez vite même si j’ai aussi eu des douleurs la 1ere semaine surtout mais avec la crème c’est vite rentré dans l’ordre.

    J’ai eu quand même de la chance d’avoir des amies à qui en parler. 

    Après j’ai aussi fait des erreurs. Pour le 4eme ça me faisait rire quand à la mat, on venait pour me donner soi-disant des conseils (oui certaines ne sont pas trop pour l’allaitement hein) et quand à la question vous avez allaiter les autres « euh oui la 3eme jusque 14 mois ». Bon ok, on a rien a vous expliquez alors! euh ben non ça va (même si il y a surement des choses encore a apprendre). 

    Par contre j’ai découvert aussi pour ma 3eme que le bib a la mat ça doit être penible, on ne peut pas nourrir son bébé comme on veut et du coup j’ai mieux compris les bébés inconsolables les nuits.

  5. […] Réussir son allaitement on le souhaite toutes. L’allaitement a beau être un acte naturel, ce n’est pourtant pas si évident que ça dans la pratique. Entre doute et douleurs, les débuts ne sont pas toujours faciles, et j’en ai fait l’expérience. Bien sûr, chaque couple mère/bébé est unique. Mais voici quelques conseils simples à avoir en tête quand on se lance dans cette belle aventure : […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :