La sensation étrange de sentir son bébé bouger dans son ventre…

Ça commence par des petites bulles qui chatouillent, là, juste sous le nombril.

Cette sensation est si fugace que je ne sais pas vraiment si c’est mon imagination qui me joue des tours ou juste un signe de digestion tout simplement.

Alors toujours à l’affût, impatiente de te sentir bouger, les mains posées sur mon ventre, je suis dans l’attente d’une autre petite bulle, d’un autre signe.

Signe que toi, ce bébé que je porte, grandit, et est là, bien vivant en moi.

***

Les jours passent, et plus de doute possible, ces petites bulles éclatent de plus en plus souvent, de plus en plus fort.

C’est bien toi qui bouge, qui gigote dans mon ventre.

Me voilà rassurée à chaque petit soubresaut.

Si je te sens bouger, c’est que tu vas bien.

L’échographie des 22 semaines confirment que ce sont bien 5 petits doigts à chaque main, et 5 petits orteils à chaque pied qui me chatouillent le ventre.

Tout va bien.

***

Les semaines défilent, mon ventre s’arrondit et tu prends du poids, de la force.

Ce n’est plus des bulles que je sens, mais des petits coups.

A 6 mois de grossesse, mon ventre maintenant se déforme au gré de tes galipettes.

Sensation de bonheur de sentir ce petit être grandir en soi.

Sensation étrange de ne pas maîtriser son corps, d’être spectatrice de soi-même.

Incapable de contrôler les secousses qui agitent mon ventre et parfois, l’espace d’un instant, effrayée par cette impuissance.

***

En posant mes mains sur mon ventre, je crois te deviner.

Puis un coup par-ci, un coup par-là, en réponse à mes sollicitations ou à celles des mains de ton papa, et je suis perdue.

Où est ta tête? Où sont ton dos, tes fesses, tes bras, tes pieds ? Mystère !

Impossible pour moi de comprendre comment tu es positionnée.

***

Je m’étonne chaque jour de voir mon corps se déformer pour te laisser suffisamment de place pour grandir.

Pourtant, encore 3 mois de cohabitation.  Bientôt, tu vas te sentir à l’étroit et moi aussi.

Mon ventre va se déformer au rythme de tes mouvements de plus en plus restreints.

Jusqu’au jour où je te tiendrai enfin dans mes bras.

J’ai hâte…

Echo-22SA-1.jpg

Tagged:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :